Dans l'Ombre de la Forêt Noire

En eaux troubles ... surtout l'elfe

Il était une fois en avril 2946…

Sig le chasseur de Peaux-Vertes, Skarr le célèbre tueur de Troll, Brandywill l’elfe de la Forêt Noire, Adalgrim le fabuleux conteur sont à Esgaroth pour veiller à la sécurité des nombreux voyageurs qui se rendent à Dale pour les fastueuses festivités commémorant la victoire de l’Alliance lors de la Bataille des Cinq Armées.

Adalgrim, comme à son habitude, passe ses journées dans une auberge. Cuvant son vin, il dessaoule subitement lorsqu’il entend qu’une forte récompense sera remise à tous ceux qui pourront donner des informations sur la disparition de deux messagers nains. Un certain Gloïn aurait lancé un appel à l’aide. Sig & Skarr ont justement été invités à se rendre chez ce Gloïn pour l’aider à localiser les deux malheureux disparus. Brandywill n’ayant rien de mieux à faire, vient s’incruster.

Gloïn vit dans une riche demeure proche de l’hôtel de ville. Les quatre comparses se retrouvent dans la salle d’attente. Brandy tente de pousser le sol en patientant. Après quelques minutes, un serviteur nous amène dans le bureau de Gloïn. Il semble soulagé de voir un de ses frères et un envoyé du Conseil de la Cité de Dale. Malgré son âge avancé, il écoute avec une grande attention Adalgrim présenter le groupe tout en tripotant sa barbe fourchue. Pendant les présentations Brandywill et Skarr se chamaillent en tentant de mettre en avant leur vaillance et leur bravoure. Nous apprenons que Balin fils de Fundin devait remettre au Seigneur des Aigles une invitation officielle du roi Dain aux festivités de Dale. Gloïn nous montre sur une carte millénaire que Balin et son compagnon faisaient route vers le sud en empruntant la Rivière Courante jusqu’à la Vieille Route de la Forêt. Il soupçonne les Hommes des Bois d’avoir attaqué les messagers. Tous se retournent vers Brandy lorsque Gloïn mentionne que le Roi des Elfes pourrait être impliqué. Adalgrim en profite pour se trancher une part d’un fromage de la Comté fort appétissant et dégageant une puissante odeur. Il en propose un morceau à Gloïn. Le vieux nain l’accepte en retenant une petite larme. Oïn, son frère aîné, appréciait ce délicieux fromage de la Comté. Gloïn nous confie que Oïn accompagnait son cousin Balin. Gloïn nous lâche un pathétique “Vous les retrouverez n’est-ce pas?” en nous remettant une carte de la région et une lettre nous permettant d’embarquer sur un frêle navire des Hommes du Lac.

Les quatre compagnons se rendent au port pour récupérer un bateau. Le navire que nous choisissons a fière allure avec son imposante tête de dragon rouge et noire. Nous descendons les Longs Marais jusqu’à la Vieille Route de la Forêt. Pendant que Sig & Skarr rament, Adalgrim vide la cargaison d’hydromel et Brandy passe ses journées à chanter sur le pont avant. L’équipage est sur le point de craquer. Ca sent la mutinerie si l’elfe continue de chanter. Il prétend pourtant nous guider avec ses chants qui ressemblent plus aux lamentations d’un Hobbit blessé par un Nazgul. Cela ne nous évite pourtant pas d’être coincés par des troncs et des branchages. Skarr trouve rapidement un autre chemin.

Nous arrivons sans autre incident à l’extrêmité du Long Lac et à l’escalier de Girion. L’escalier est un astucieux système qui permet de faire descendre le bateau au bas des cascades. Un petit groupe d’Hommes du Lac vit au sommet de la cascade. Ils nous informent que Balin et Oïn sont passés par là il y a à peine deux jours. Les chansons de Brandywill semblent plaire aux Hommes du Lac et encore plus à leur ancien, Nerulf. Le vieux fou nous conseille de nous méfier des herbes folles des potences.

Comments

Très beau résumé. Peut-être pas tout à fait fidèle à la réalité mais qui s’en soucie ? :)

Blaede

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.